Archives/Blogue

From Wikimedia Canada
Jump to navigation Jump to search


Mardi c’est Wiki à Bibliothèque et Archives nationales du Québec
par Benoit Rochon, 22 janvier 2014.
Une trentaine de participants lors de l'atelier Wikipédia Acfas - BAnQ.
Étudiante en physique du groupe WikiPhys de l'Université de Montréal participe à l'atelier Wikipédia.

Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) et l’association Wikimédia Canada collaborent pour offrir aux usagers de la Grande Bibliothèque à Montréal des ateliers de contribution dans l’édition francophone de l’encyclopédie Wikipédia. Dès février, le premier mardi de chaque mois, des wikipédiens d’expérience donnent rendez-vous à tous ceux qui désirent en savoir plus sur Wikipédia et apprendre comment contribuer à l’encyclopédie en ligne. Voir la page de projet Wikipédia:BAnQ.

Chaque atelier sera consacrée à un thème précis autour duquel le public sera invité à contribuer. BAnQ, qui possède une masse d’ouvrages et de documents, modernes et anciens, ainsi que de riches archives entourant ces grands thèmes, mettra à la disposition des participants la documentation nécessaire à l’écriture d’articles bien documentés dans Wikipédia. Les participants trouveront sur place l’aide de contributeurs d’expérience, mais aussi celle de bibliothécaires et d’archivistes spécialisés sur les thèmes couverts.

Les objectifs de ces ateliers sont d’améliorer le contenu francophone de Wikipédia, d’augmenter le nombre de contributeurs québécois, de tirer profit des ressources documentaires et professionnelles de BAnQ et de mieux représenter le Québec, la Nouvelle-France, le Canada français ou, plus largement, l’Amérique française.

Les premières rencontres porteront sur les thèmes suivants:

  • Villes et villages du Québec (4 février 2014)
Les premières contributions que font les utilisateurs de Wikipédia portent souvent sur leur patelin d’enfance. Beaucoup de villes et de villages québécois sont déjà dans Wikipédia, mais plusieurs articles ne sont que de courtes ébauches, par exemple « Saint-Pie-de-Guire ». Pourtant, le moindre village regorge d’histoire: des personnalités connues y ont peut-être vu le jour, il y a certainement des statistiques sur la population à ajouter, du patrimoine immobilier à souligner, etc.
  • Personnalités de la Nouvelle-France (4 mars 2014)
Pour enrichir la qualité et la quantité d’information disponible sur Wikipédia concernant la période du régime français (1543-1763), la catégorie « Personnalité de la Nouvelle-France » mérite l’attention des contributeurs. D’autres sujets, liés à l’époque, pourraient également s’ajouter à l’encyclopédie libre.
  • Religion et communautés religieuses au Québec (8 avril 2014)
Connaissez-vous Émilie Tavernier ? La grande place près de la Grande Bibliothèque porte son nom. Veuve de Jean-Baptiste Gamelin, après seulement quatre ans de mariage, la Bienheureuse Émilie Gamelin a fondé les Sœurs de la Providence à Montréal. Si l’histoire du Québec est intimement liée à la religion, sa représentation sur Wikipédia demeure relativement faible.
  • Le cinéma québécois (6 mai 2014)
Ce sont les Français Louis Minier et Louis Pupier qui introduisirent le cinéma au Québec en 1896 avec une première projection des œuvres d'Auguste et Louis Lumière. Il s’agit de la première représentation de cinéma au Canada. Avec près de 85 ans de production cinématographique, la liste des films québécois est longue et requiert l’intervention des contributeurs pour une meilleure couverture dans Wikipédia.
  • La petite histoire du crime (3 juin 2014)
Grands et petits : les crimes font partie intégrante de toute société et le Québec ne fait pas exception. Dans toute l’histoire du Québec, on retrouve des histoires sordides qui ont marqué de façon indélébile la mémoire collective, soit par la nature du crime, l’identité des victimes ou des accusés ou la peine imposée. Plusieurs articles de Wikipédia à propos de la criminalité au Québec mériteraient notre attention.

Ces rendez-vous se poursuivront à l’automne. Ainsi, la Grande Bibliothèque devient le point de rencontre mensuel des wikipédiens montréalais. Pour ceux qui ne peuvent être présents lors des ateliers du mardi, il est possible de participer via une télé-présence IRC.

La page de projet Wikipédia:BAnQ, est le lieu où les participants pourront coordonner leurs efforts de contribution.


Wiki Loves Monuments : Et le gagnant est...
par Benoit Rochon, 15 décembre 2013.
Premier prix canadien

Le plus grand concours photographique du monde s'est déroulé durant tout le mois de septembre. Cette année, plus de 50 pays - incluant le continent le plus méridional de la planète l’Antarctique - ont participé à cette chasse d'images monumentales ! Non seulement les 370 000 photos récoltées dans le cadre du concours représentent la crème du patrimoine de l'humanité, mais tout l'intérêt de Wiki Loves Monuments réside dans le fait que cette banque d'images est sous licence libre et entièrement réutilisable par tous.

Les gagnants de l'édition 2013 de Wiki Loves Monuments au Canada sont maintenant connus. Encore une fois cette année un fort taux de participation a permis le téléversement de plus de 2 500 photos de lieux historiques et patrimoniaux du Canada. Ailleurs dans le monde, la participation de plus de 50 pays a permis le versement de 370 000 images sous licence libre. Tous ces clichés sont librement réutilisables par tous, selon les termes de la licence CC BY-SA 3.0.

Au terme d'une présélection nationale, les pays participants à Wiki Loves Monuments envoient les dix plus belles images choisies par les jurys locaux, afin d'accéder au deuxième tour, c'est à dire d'être jugées par les membres du jury international. Cependant, les trois photographes du Canada ayant obtenu le plus haut pointage se méritent l'un des prix canadiens : 500 $, 250 $ et 100 $ pour la boutique en ligne de Camtec photo, commanditaire officiel de Wiki Loves Monuments 2013 au Canada.

Pour la première fois, une photo canadienne est sélectionnée pour figurer parmi les dix plus belles photos soumises dans le cadre de ce concours. L'image d'un couché de soleil sur l'ancien pavillon des États-Unis, aujourd'hui converti en musée dédié à l'environnement, la biosphère située sur le site du patrimoine de l'Île-Sainte-Hélène du Parc Jean-Drapeau à Montréal, fut sélectionnée parmi les 500 plus belles photos soumises au jury international.

L'édition 2012 de Wiki Loves Monuments est homologuée dans le livre Guinness des records comme le plus grand concours photographique du monde avec plus de 353 000 images téléversées dans Wikimedia Commons.[1]


Collection Canada Copyright de la British Library
par Philip Hatfield, Andrew Gray et Benoit Rochon, 1er juillet 2013.
Le pavillon de la danse au Boblo Island Amusement Park en Ontario (1914). Financé par Henry Ford, ce fut la deuxième plus grande salle de danse au monde, pouvant accueillir jusqu'à 5 000 danseurs. Un orchestrion, l'un des plus grands au monde (à droite à l'étage supérieur), diffusait de la musique. L'appareil, à lecture automatique avec 419 tuyaux et une section de percussion, mesurait 4,8 mètres de haut et 4,2 mètres de large !

Le 1er juillet est la fête du Canada. Wikimedia UK et la British Library profitent de ce moment de célébrations pour annoncer la mise en ligne de 2 000 photographies historiques du Canada.

Depuis septembre 2012, nous avons numérisé une collection de photographies historiques canadiennes afin de les mettre dans le domaine public sur Wikimedia Commons. La collection, acquise entre 1895 et 1924, se compose d'oeuvres transmises aux dépôts de droits d'auteur par les photographes canadiens de cette époque. En effet, une loi coloniale archaïque, connue sous « Droit d'auteur colonial », tentait d'étendre la protection du droit d'auteur britannique à travers l'Empire, tout en assurant la collecte des documents publiés dans ses colonies. En pratique, la loi fut un échec -- seuls quelques territoires ratifièrent la loi et encore moins obligèrent le dépôt de matériel. Mais jusqu'en 1925, le Canada appliqua la loi et le ministère de l'Agriculture a efficacement géré les dépôts. Une copie de chaque item fut envoyé à Ottawa et à Londres, où ils furent archivés par le British Museum, mais négligés par la suite durant des décennies.

Le matériel en provenance du Canada comprenait des livres imprimés, des partitions musicales, des cartes géographiques et bien sûr, des photographies. Alors qu'elles étaient considérées à l'époque comme insignifiantes et sous-évaluées, on perçoit désormais, à travers la collection, une vision plus large et humaine du Canada à un moment crucial de son histoire : une période de trente ans lorsque la confédération se développait politiquement, économiquement et socialement, tout en profitant d'une réputation internationale. La collection offre des clichés sur cette nation en mutation, de Vancouver à Halifax, où des photographes inconnus côtoient des figures réputées telles que F. W. Micklethwaite et William Notman.

Tout cela contribue à créer un étrange mélange de sujets photographiques. Des photos de soldats en partance pour le front lors de la Première Guerre mondiale sont déposées aux côtés d'images de mignons chatons, ou encore d'hommes qui se battent contre des ours ; des trains à vapeur sont représentés à travers le pays et des bateaux sillonnent les voies maritimes, les grandes villes sont représentées dans une croissance exponentielle tandis que de nouvelles colonies font leurs premières marques sur la terre vierge, et les immigrés d'Europe orientale côtoient les membres des Premières nations.

Aujourd'hui lundi, le 146e anniversaire de la Confédération canadienne, est un moment opportun pour souligner le téléversement de la collection dans Wikimedia Commons. Elle comprend plus de 2 000 photographies, chacune en pleine résolution au format TIFF, et encore plus s'ajouteront dans les semaines à venir. Toutes ces photographies sont dans le domaine public, et sont librement réutilisables -- n'hésitez pas à en profiter !

Pour plus de détails sur cette collection, consultez Commons:British Library/Picturing Canada.

Philip Hatfield (conservateur, collections canadiennes, British Library) et Andrew Gray (ancien wikipédien en résidence, British Library). Traduction : Benoit Rochon
Le projet a été financé par Wikimedia UK et par le Centre Eccles des études américaines.


Avril, le Mois national de la contribution
Benoit Rochon, Amqui, 10 février 2013.
Journée contributive à ULaval en février 2012

Durant tout le mois d'avril, l'association Wikimédia Canada prépare le Mois national de la contribution, et nous sommes à la recherche de contributeurs d'expérience qui voudraient organiser une journée contributive (ou demie-journée) dans leur région.

Les journées contributives sont des activités où des contributeurs de Wikipédia, des étudiants ou quiconque est intéressé à contribuer à Wikipédia, se rassemblent pour améliorer collectivement un thème prédéterminé. Ces rencontres ont lieu généralement dans une bibliothèque où la documentation est facile d'accès, mais peuvent être aussi organisées dans un local communautaire. Outre l'amélioration d'articles, l'un des objectifs de ces ateliers participatifs est l'initiation des néophytes à la contribution coopérative de Wikipédia.

Si vous êtes intéressés à organiser une journée contributive dans votre région, communiquez avec l'équipe nationale sur la page de discussion du projet.


Le plus important changement de l'histoire de Wikipédia ?
Benoit Rochon, Jeffery Nichols, 14 décembre 2012.
VisualEditor-logo.svg
La nouvelle interface « Visual Editor » est déployée en version alpha. Grâce à cette innovation, la Wikimedia Foundation a le moyen d'abaisser le niveau de difficulté pour les éditeurs néophytes de Wikipédia et espère ainsi augmenter le taux de participation. La nouvelle interface visuelle permettra aux contributeurs d'éditer un article en mode WYSIWYG sans avoir des connaissances avancées en Wiki-code ou en HTML. L'hebdomadaire britannique The Economist n'hésite pas à qualifier cette modification technique comme « le changement le plus important dans la courte histoire de Wikipédia ».[2]

Les utilisateurs peuvent d’ores et déjà utiliser la nouvelle interface d'édition dans Wikipédia en anglais. Il suffit d'être connecté, d'aller dans les préférences, sous l'onglet Modification (ou Editing) puis cocher Activer VisualEditor. L'utilisateur verra un nouvel onglet VisualEditor apparaître et permettra d'essayer cette nouvelle fonctionnalité, pour le moment seulement dans les espaces de noms utilisateur et principal.

À ce stade du développement, il est recommandé de vérifier toute modification faite avec la nouvelle interface afin de s'assurer que rien n'est « brisé ». Les modifications via VisualEditor seront affichées dans l'historique des articles avec une mention « VisualEditor » afin de suivre les éditions faites avec la nouvelle interface. Quelques fonctionnalités sont encore manquantes et les programmeurs travaillent à corriger les bogues. Vous pouvez donner vos commentaires et signaler les dysfonctionnements sur la page VisualEditor/Feedback (en anglais).

Source : Try out the alpha version of the VisualEditor, Wikimedia Foundation, 12 décembre 2012.


Wiki Loves Monuments 2012 au Canada
Benoit Rochon, Jeffery Nichols, 9 décembre 2012.
1er prix canadien : Chapelle Notre-Dame-de-Bonsecours à Montréal, par Jazmin Million.
1er prix international : Mausolée de Safdar Jung à New Delhi, par Pranav Singh.

L'édition 2012 de Wiki Loves Monuments fut une grande aventure pour des centaines de bénévoles autour du monde, un monstre de coordination. En chiffre, c'est 33 pays organisateurs, 15 000 participants, 350 000 photos libres téléversées dans Commons.[3] La coordination internationale était assurée par Wikimédia Pays-Bas qui dirigeait les 33 équipes des différents pays participants.[4]

Au Canada

Ce fut une première expérience pour Wikimédia Canada. Plus de 5 500 photos de monuments et de lieux patrimoniaux canadiens ont été téléversés dans Commons. Des wikipédiens bénévoles ont présélectionné les cent meilleures photos, potentiellement réutilisables dans les projets Wikimédia, ayant un intérêt encyclopédique. Puis un jury composé de sept membres a évalué les photos basées sur une série de critères tels que l'originalité, la qualité technique, la composition, etc. Les dix photos qui ont obtenu le meilleur pointage ont été envoyées au deuxième tour, devant un jury international. Voir le top 10 et top 100 du Canada.

De plus, les trois photographes du Canada ayant obtenu le plus haut pointage se méritent l'un des prix canadiens : une tablette tactile et deux bons d'achat de 500 $ et 250 $ pour la boutique en ligne de Camtec photo, commanditaire officiel de Wiki Loves Monuments 2012 au Canada.

À l'international

Chacun des pays participants a envoyé leurs dix meilleures photos devant le jury international. Au total, c'est 324 des plus belles images de monuments qui ont été soumises et évaluées durant le mois de novembre. Quatre photos du Canada se sont retrouvé dans le top 50 de la ronde finale (de 324 photos). Les dix meilleures photos internationales gagnent l'un des prix tels que des bons d'achats reliés à la photographie et un voyage photographique à Hong Kong lors la grande conférence internationale Wikimania 2013.[5]

Record du monde Guinness

Quelques jours après la fin du concours, le livre des records Guinness homologuait l'édition de Wiki Loves Monuments 2011 comme étant le plus grand concours photographique du monde.[1] Le record est basé sur le nombre d'entrées (de photos téléversées) et en 2011 Commons a reçu 168 208 photos battant le record anciennement détenu par une firme japonaise depuis 2009.

Merci à tous les participants et les organisateurs ! Rendez-vous à la prochaine édition de Wiki Loves Monuments en septembre 2013.

Source : http://www.wikilovesmonuments.org/

Références

  1. 1.0 1.1 Le plus grand concours photographique, Livre Guinness des records.
  2. Changes at Wikipedia. Seeing things : "(...) it would be no overstatement to call it the most significant change in Wikipedia's short history" (traduction) « (...) Il ne serait pas exagéré d'appeler cela le changement le plus important dans la courte histoire de Wikipédia », The Econimist, 13 décembre 2012.
  3. Article de Wikimedia Commons dans Wikipédia.
  4. Site officiel de Wikimédia Pays-Bas.
  5. Site officiel de Wikimania 2013 - Hong Kong.